News

L’île Maurice perd 5 points sur l’indice de perception de la corruption

Désormais, l’île Maurice arrive en 5ème position en Afrique. Les Seychelles et le Rwanda ont dépassé Maurice qui passe du 43ème au 52ème rang mondial avec 52 points contre 57 points l’année dernière.

Le Botswana (30ème rang mondial) conserve la première place pour l’Afrique devant le Cape Verde (41ème) alors que les Seychelles arrivent cette année à la 47ème place. Le Rwanda est à la 49ème, soit un point de mieux que l’île Maurice.

L’île Maurice a été le théâtre de plusieurs allégations de corruption durant la dernière année écoulée. Dans le cadre de son plan stratégique lancé en octobre, TI Mauritius va accentuer ses travaux de proximité auprès de la population mauricienne. Il réitère aussi sa demande auprès des autorités pour plus de transparence dans les affaires publiques, notamment pour les nominations au sein des institutions et les pouvoirs discrétionnaires des ministres, pour un ‘Freedom of Information Act’ ainsi que pour plus de transparence par rapport au financement des partis politiques.

L’Indice de perception de la corruption 2013 de  Transparency International rappelle que les abus de pouvoir, les transactions secrètes et les commissions occultes continuent à faire des ravages partout dans le  monde.

Plus des deux tiers des 177 pays étudiés dans le cadre de l’indice 2013 obtiennent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (pays perçu comme étant extrêmement corrompu) à 100 (pays perçu comme étant très peu corrompu).

« L’Indice de perception de la corruption 2013 démontre que tous les pays sont encore confrontés aux risques de corruption à tous les niveaux de l’administration, qu’il s’agisse de l’octroi  de permis à l’échelle locale à l’application des lois et des règlements », a déclaré Huguette Labelle, présidente de Transparency International.

« L’heure est venue de mettre un terme à l’impunité dont jouissent certains responsables corrompus. Les failles juridiques et le manque de volonté politique ouvrent la voie à la corruption à l’échelle nationale comme à l’échelle transnationale. Nous devons intensifier nos efforts pour ne pas laisser la corruption impunie », a ajouté Huguette Labelle.

December 3, 2013